LV : dans quelle mesure le numérique permet-il de créer des situations d’apprentissage efficace ?

Portail LV Académie de Versailles

« La mémorisation tient une place importante en cours de langues. 
Selon Antoine de la Garanderie [1] : « je retiens si j’ai le projet de m’en resservir plus tard ». C’est un geste mental qui développe une compétence transversale. La « représentation mentale » et la « mise en projet » sont les clés de la réussite de la mémorisation.

Le GEP Langues a fait de la mémorisation son objet d’étude pendant l’année scolaire 2016-2017. Chacun de nous a mené chacun des expérimentations en classe qui font appel à des outils numériques.

Notre but n’est pas de présenter ces outils numériques comme un remède miracle contre l’oubli mais plutôt de montrer à l’aide de nos expérimentations, dans quelle mesure le numérique permet de créer des situations d’apprentissage efficace qui peuvent considérablement améliorer la mémorisation chez nombre d’élèves. En effet, si l’oubli relève bien d’un processus naturel, les outils numériques permettent des reprises ponctuelles et personnalisées, espacées dans le temps et sans contrainte spatiale. »

Accéder à la ressource